1ère proposition

Aller en bas

1ère proposition Empty 1ère proposition

Message par Admin le Dim 3 Jan - 23:13

Pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise, lors de l’analyse financière, il convient d’étudier les différents documents de la liasse fiscale dont le compte de résultat préalablement retraité par les SIG.
Ceux-ci permettent de cerner les sources de rentabilités ou de fragilité de l’entreprise.

Parmi ces retraitements, nous distinguons l’Excédent Brut d’exploitation (EBE) qui mesure la rentabilité d’exploitation et la capacité d’autofinancement (CAF) qui mesure quand à elle le flux de trésorerie potentiel

Afin d’expliquer comment l’EBE et la CAF sont liés, nous définirons dans un premiers temps ces 2 SIG en expliquant leur méthodes de calculs avant de se pencher dans un deuxième temps sur leurs objectifs.

PARTIE I : Définition et calcul

a) L’EBE

L’excédent brut d’exploitation constitue la part de la valeur ajoutée qui reste à l’entreprise après rémunération des salariés et de l’Etat, l’EBE ne dépend ni de la politique de financement ni d’éléments exceptionnels ni de la politique d’amortissement.
L’EBE est donc un bon indicateur de la performance industrielle et commerciale de l’entreprise.

Calcul : VA – charges de personnel – impôts et taxes et versements assimilés + subvention d’exploitation

NB : NB : si l’EBE est négatif on parle alors d’IBE (Insuffisance brute d’exploitation)


b) la CAF


La capacité d’autofinancement correspond à l’ensemble des ressources financières générées par les opérations de gestion de l’établissement et dont il pourrait disposer pour couvrir ses besoins financiers.
La C.A.F. de l’exercice représente donc un surplus potentiel de trésorerie et correspond à la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables.


Calcul :
2 méthodes :

 A partir de l’EBE : EBE + produits d’exploitations + produits financiers + produits exceptionnels – charges d’exploitations – charges financières – charges exceptionnelles - participation des salariés au résultat – impôt sur les bénéfices

 A partir du résultat de l’exercice : Résultat de l’exercice + ensemble des DAP + valeur nette comptable des éléments d’actifs cédés – ensemble des reprises sur DAP – produits de cessions d’éléments d’actifs cédés – reprise des subventions d’investissement

NB : si la CAF est négative on parle alors d’IAF (Insuffisance d’autofinancement)



PARTIE II : LEURS OBJECTIFS

a) l’EBE

Le calcul de l'excédent brut d'exploitation - EBE - permet donc d'analyser la rentabilité économique de l'entreprise sans prendre en compte sa politique d'investissement (amortissement...), ni sa gestion financière. De même les éléments exceptionnels sont totalement effacés ce qui permet d'analyser la performance d'une entreprise malgré un résultat négatif lié à une importante charge exceptionnelle.


b) La CAF

Elle sert principalement à :
• Payer les dividendes,
• Rembourser les crédits,
• Financer les investissements

Les banquiers sont très attentifs à la capacité d'autofinancement d'une entreprise. La banque accordera un crédit à une entreprise si cette entreprise a une capacité d'autofinancement suffisante pour faire face au remboursement de ses emprunts existants, de ses nouveaux emprunts



CONCLUSION

Nous pouvons donc conclure que l’EBE et la Caf ont les mêmes objectifs et qu’il est necessaire que l’EBE soit positif pour dégager une source d’autofinancement.
Ainsi l’EBE et le CAF garantiront l’indépendance financière de l’entreprise, le maintien de l’activité à un niveau égal de la rentabilité et de la croissance interne et externe.

Cependant il est important de ne pas étudier ces SIG seul. Il peut être utile d’avoir recours à plusieurs rations tels que :
la rentabilité commerciale : EBE / CA (meilleur indicateur pour déterminer la marge obtenue sur le coût de revient de la production que le rapport résultat net / CA)
Le ratio de remboursement des dettes : Dettes à long terme /CAF (Un multiple égal à 3 ou 4 signifie que 3 ou 4 années de résultat de l’entreprise (CAF) seront nécessaires pour rembourser les dettes à long terme)
Le ration de rentabilité : CAF / CA HT



Admin
Admin

Messages : 50
Date d'inscription : 28/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://itblyon-obj2017.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum