Plan proposé apres la journée de révision avec F.Hesse

Aller en bas

Plan proposé apres la journée de révision avec F.Hesse Empty Plan proposé apres la journée de révision avec F.Hesse

Message par Amandine le Mar 24 Mai - 21:19

Question 57 / quels différence faites-vous entre finance directe et finance indirecte.

La finance indirecte est le métier historique des banques par leur fonction d’intermédiation. Il s’agit de récolter les dépôts des agents économique ayant un excès de liquidité pour les transformer en ressources pour les agents ayant un besoin de financement.
La finance directe permet à ces mêmes agents de se rencontrer sans intermédiaire sur les marchés au travers de l’échange de titres négociables.
En France, L’évolution du contexte économique notamment dans les années 80 avec l’essors des marchés financiers qualifiés de 3D ( décloisonnement, dès intermédiation, déréglementation) à renforcer le rôle de la finance directe. Les pays anglo-saxons favorisent depuis de nombreuse année au financement par les marchés qui représentent environ 2/3 de ceux-ci.

Nous allons dons mettre en lumière les différences entre la finance directe et indirecte dans une première partie à travers l’analyse macroéconomique puis dans une analyse microéconomique.


Partie 1 : analyse macroéconomique / différence de fonctionnement


Qui sont les agents en capacité de financement : ménage et les entreprises au travers de l’épargne. Il existe différent support à l’épargne : monétaire ou financier

Qui sont les agents en besoin de financement : les ménages pour financer leur consommation. Peuvent avoir recours au prêt bancaire à court ou long terme ou autofinancement. Les entreprises pour financer leur investissements à court, moyen ou long terme. Ils peuvent avoir recours à l’autofinancement, aux emprunts bancaires, a l’actionnariat ou un équilibre des trois moyens.

Différence liée aux fonctionnement : finance indirecte nécessité l’intervention d’un intermédiaire qui fait écran entre l’agent ayant une vendent de ressource et l’agent ayant besoin de ces même ressources. tandis que la finance directe met en relation l’agent en capacité de financement avec l’agent ayant besoin de financement sur le marché des capitaux.

Différence sur l’échéance : dans le cas du financement indirecte, l’intermédiaire transforme l’échéance, c’est à dire qu’il garantit à l’épargnant de récupère son dépôt à l’échéance souhaitée et à l’emprunteur de disposer de ce même dépôt durant une période plus longue.
Dans le cas de la finance directe ne l’agent en capacité de financement n’est garanti de pouvoir récupéré son capital, ne l’agent en besoin de financement est garanti de disposer de suffisamment de capital et de le conserver suffisamment longtemps pour répondre à ces besoins
Ce qui nous amène à analyser les différencie microéconomique



Partie 2 : analyse microéconomique / différence du couple rendement /risque

Risque encourus :
nous l’avons évoque dans le cadre de l’analyse macroéconomique concernant la liquidité, il est important de souligner que la finance intermédiée permet grâce à des mécanisme réglementaire de garantir aux déposants la restitution de leur perdant grâce à des fonds de garantie.
Dans le cas de la finance directe c’est l’investisseur qui supporte le risque en cas de perte des marché financier ou de défaillance de l’entreprise. Il peut donc risquer de ne pas obtenir de rémunération ou de perdre son dépôt.
Pour l’emprunteur, le risque encourue est différent, il s’agit par exemple dans le cadre de l’actionnariat de voir une partie importante de ces investisseurs céder leurs titres rapidement (crack) et ainsi diminuer les fonds propres de l’entreprise, ralentir sa croissance et entraîner une dévalorisation de ses titres.

Rendement : dernière différence, le rendement. Comme nous l’avons vu, le risque supporter dan sale cadre de la finance directe est récompensé par une espérance de gains supérieurs à des services intermédiés. Il s’agit d’offrir en contrepartie des risques pris une rémunération meilleures que les rémunérations proposer par les banques (livret, compte à terme...)


Pour conclure, les principales différence entre la finance directe et finance indirectes résident dans son fonctionnement, sa liquidité, son risque et son rendement.
L’essor des marché financier sur les dernières décennies à entraîner une recrudescence de la finance directe avec l’émergence de nouveaux acteurs comme le crownfounding ou le shadow banking, il sera alors intéressant de mesurer leur poids dans l’économie actuels.

Amandine

Messages : 7
Date d'inscription : 08/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum